Implantée sur une petite surface de moins de 1 ha à  mi-chemin entre Loudun et Richelieu, l'exploitation, née en 2017, s'articule autour de plusieurs productions : plantes aromatiques, truffes et vignes. L'agriculture biologique y est une èvidence pour le gèrant qui, apès des études en agro-alimentaire/oenologie, a passé près de dix ans à la direction technique de domaines viticoles bio. Aujourd'hui, l'exploitation tend à se structurer davantage et projette une émancipation en viticulture biodynamique d'ici fin 2020 sur 2 ha supplémentaires.

LES PLANTES AROMATIQUES :
Issues d’une agriculture biologique, certifiées par Ecocert, les plantes aromatiques sont toutes produites et transformées à la ferme. On retrouve la majorité des espèces variétales utiles pour la cuisine (thyms, romarin, sariette, ciboulette, persils, estragon, aneth, coriandre, livèche,…). La vente se fait en frais ou déshydraté. Dans ce dernier cas, les plantes sont séchées à l’air libre pour en préserver les arômes et les bienfaits naturels.
D’autres plantes comme les sauges, les menthes, la verveine citronnelle, la mélisse, l’agastache ou encore le millepertuis sont cueillis puis déshydratés pour élaborer des tisanes au goût unique. Toutes les préparations se présentent en feuilles entières conditionnées dans des sachets en papier kraft.

LES TRUFFES :
Plantés en 2011, les chênes verts et pubescents s’implantent avec succès sur les sols basiques de Messemé où jadis on y récoltait la truffe noire (Tuber Melanosporum) à l’état naturel ; en effet, aujourd’hui, quelques passionnés comme Emmanuel BIENVENU renouent avec la magie de l’or noir et ce, pour le plaisir de vos papilles. Les 40 premiers arbres commencent tout juste leur entrée en production et l’apprentissage du cavage par la chienne est sportif : patience !

LES VIGNES :
De mémoire d’anciens il n’y avait pas une ferme qui ne cultivait pas sa parcelle de vigne à Messemé : pour preuve, on retrouve systématiquement l’empreinte des pressoirs à vendange dans les anciens bâtis du village. Les vins y étaient très réputés, jusqu’à être servis lors des repas officiels à Poitiers. Malheureusement, le vignoble a cédé sa place aux céréales au cours du XXème siècle et compte moins de 2 hectares aujourd’hui. Il est donc naturel, pour l’oenologue, de faire revivre ce terroir et d’y introduire les cépages adaptés aux exigences de demain. Le projet est donc de produire des vins les plus naturels possibles à partir de vignes cultivées en biodynamie, c’est-à-dire en relation avec les éléments qui nous entourent selon des préceptes empiriques d’autosuffisance. Vous verrez donc évoluer des animaux, comme par exemple des moutons, entre les rangs de vigne dans ces prochaines années !

L’EARL Château Gaillard exploite actuellement 0.6 hectare de vignes de cépages oubliés permettant l’élaboration d’un pur jus de raisin 100% naturel (sans pesticides ni conservateurs). Elle exploite également quelques ruches qui permettent de compléter la gamme proposée.
NOS OBJECTIFS A VENIR :
Nous avons plusieurs projets afin de développement pour notre structure afin de continuer à proposer des produits qualitatifs et respectueux de l'environement.
La plantation de nouvelles vignes, en 2019 une parcelle de 0.5 hectare serait implantée aux abords du village de Messemé. EN 2020, 1Ha serait planté sur la commune voisine de Sammarçerolles, et 1ha suppémentaire viendrait compléter cette dernière parcelle au printemps 2021. Des investissements dans du matériel viticole vont permettre d'appliquer au mieux les pratiques culturales qui sont mises au point dans ce projet se veulent respectueuses de l’environnement à travers une approche biodynamique. L'édification d'un chai, pour suivre la production grandissante.Enfin, l'aménagement du lieu d'accueil sont à l’étude pour recevoir en court séjour des personnes qui souhaiteraient s’immerger davantage dans l’univers des vins naturels ; ainsi une aire de camping-car serait implantée sur le siège de l’exploitation et un studio est en court de restauration pour les personnes ou une famille voulant passer quelques nuitées sur place pour découvrir la région.

Exploitation agricole BIO

Vins et biodynamie

Les pratiques culturales qui sont mises au point dans ce projet se veulent respectueuses de l’environnement à travers une approche biodynamique. Cela suppose donc un équipement adapté sans pour autant avoir recours à la traction animale. Ainsi, un dynamiseur et une tisanière en cuivre de taille adaptée aux surfaces à traiter seront nécessaires ; aujourd’hui, les préparations biodynamiques se font manuellement dans des pots en terre cuite. Ensuite, l’introduction d’engrais verts dans les vignes est la base d’un fonctionnement autonome des sols et suppose donc l’utilisation d’un semoir dédié à ces opérations. La biomasse obtenue par la croissance des espèces qui composent le mélange d’engrais verts se doit d’être « mulchée » pour sa future dégradation et l’enrichissement des sols ; pour ce faire on pourra utiliser un système polyvalent permettant simultanément de réaliser le mulching (type rouleau faca) et un travail de binage intercep sous le rang de vigne.

Jus de raisins

Miel

L'exploitation a fait l'acquisition de ruches qui lui permettent de proposer différents meil.

Plantes armatiques

Sariettes

thyms

estragon

coriandre